Début du contenu principal
Retour
Vidéo

Saison 2 Épisode 2 : Jocelyn Proteau

Avoir accepté des enveloppes brunes contenant de l’argent comptant est une chose inacceptable, mais cela peut-il faire oublier les très grandes réalisations d’un chef d’État? Jocelyn Proteau, l’un des principaux acteurs économiques au Canada, qui a notamment dirigé la Société centrale d’hypothèques et de logement ainsi que le Mouvement Desjardins, répond clairement, non. Brian Mulroney doit être jugé sévèrement, certes, mais il ne mérite pas d’être proscrit. M. Proteau évoque, à travers Les Mémoires de Brian Mulroney, l’époque où le premier ministre du Canada était considéré comme un rassembleur, autant sur la scène nationale que sur la scène internationale. On a oublié sa contribution immense à la chute de l’apartheid en Afrique du Sud, une cause qu’il a défendue avec acharnement. Il y a aussi, dans ces Mémoires, le rappel de la grande blessure de sa vie politique, une blessure profonde et personnelle : l’échec du Lac Meech. Mulroney croit être presque parvenu à rétablir l’harmonie entre les Canada anglais et français. Il ne l’a pas pardonné à Pierre Elliott Trudeau, qui s’est opposé farouchement.

Série: 1

 
GP038110
00:28:00 2015-09-17 09:05:28

Avoir accepté des enveloppes brunes contenant de l’argent comptant est une chose inacceptable, mais cela peut-il faire oublier les très grandes réalisations d’un chef d’État? Jocelyn Proteau, l’un des principaux acteurs économiques au Canada, qui a notamment dirigé la Société centrale d’hypothèques et de logement ainsi que le Mouvement Desjardins, répond clairement, non. Brian Mulroney doit être jugé sévèrement, certes, mais il ne mérite pas d’être proscrit. M. Proteau évoque, à travers Les Mémoires de Brian Mulroney, l’époque où le premier ministre du Canada était considéré comme un rassembleur, autant sur la scène nationale que sur la scène internationale. On a oublié sa contribution immense à la chute de l’apartheid en Afrique du Sud, une cause qu’il a défendue avec acharnement. Il y a aussi, dans ces Mémoires, le rappel de la grande blessure de sa vie politique, une blessure profonde et personnelle : l’échec du Lac Meech. Mulroney croit être presque parvenu à rétablir l’harmonie entre les Canada anglais et français. Il ne l’a pas pardonné à Pierre Elliott Trudeau, qui s’est opposé farouchement.

Jocelyn Proteau https://s3.amazonaws.com/heap-media.idello.org/i8bhst0whkwpn/resource_details_16_9.jpg

Afin de visionner le contenu, il est nécessaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

VIDÉO TRANSCRIPTION

Saison 2